Son histoire

Réserver votre livre sur le patrimoine de Saint Même le Tenu 


Michel  Béranger,  natif  de  St-Même-le-Tenu a effectué de nombreuses recherches dans les archives riches et en très 

bon état de la commune de St-Même. 
Le conseil municipal a affirmé sa volonté de raconter tous ces récits dans un livre intitulé:

Patrimoine Historique de  St-Même-le-Tenu.


L'écrivain  Public Mme Cindy Letourneur a été retenu pour mettre en page tous les écrits de M. Béranger. Ce livre est vendu au prix de 16€. Ce livre sera en vente à la mairie, à la bibliothèque municipale.


En suivant le lien ci-dessous, Saint Même le Tenu et sa rivière.

SAINT MÊME LE TENU ET SA RIVIERE

                                                                                 

HISTOIRE

  • Saint Même le Tenu 01
  • Saint Même le Tenu 02
  • Saint Même le Tenu 03
  • Saint Même le Tenu 04
  • Saint Même le Tenu 05
  • Saint Même le Tenu 06
  • Saint Même le Tenu 07
  • Saint Même le Tenu 08
  • Saint Même le Tenu 09
  • Saint Même le Tenu 10
  • Saint Même le Tenu 11
  • Saint Même le Tenu 12
  • Saint Même le Tenu 13
  • Saint Même le Tenu 14
  • Saint Même le Tenu 15
  • Saint Même le Tenu 16
  • Saint Même le Tenu 17
  • Saint Même le Tenu 18
  • Saint Même le Tenu 19
  • Saint Même le Tenu 20
  • Saint Même le Tenu 21
  • Saint Même le Tenu 22



D’où vient le nom de St Même le Tenu ?
Selon les siècles, l’altération du vocable de la paroisse de St Même le Tenu a souvent changé d’écriture. Cette
écriture a beaucoup modifié la façon de prononcer le nom de St Même le Tenu.
Beaucoup de localités ont changé de noms quand elles ont passé sous la domination des communautés religieuses.

L’histoire de la toponymie de St Même le Tenu, au cours des siècles :
St Même le Tenu existait au Vème siècle.
L’écriture était parcheminée en Saint Mexme, on retrouve des variantes comme Masme, Max, Maxe, Maine.
Saint Mesmin est un moine du Vème siècle, également au VIème siècle a été inhumé Saint Maximin. En l’an 1083,
la paroisse porte le nom de Saint Mesmin et c’est à partir du XIII ème siècle que cette commune porte le nom de
Saint Mesme.
Puis Saint Mesme a été reconverti avec l’écriture de Saint Même, vers le XVIIIème siècle.
A la révolution, Saint Mesme a laissé la place à l’écriture de St Même. Vers 1922 St Même prend l’orthographe de
Saint Même le Tenu.

(Recherches  dans les archives par Marie-Jo et Michel Béranger)
St Même le Tenu en breton signifierait Sant-Masen-ar-Porzh qui voudrait dire Saint Même Le Port. Mais le breton
n’a jamais été parlé. Par contre, on a parlé le Potevin, puis le langage du Pays de Retz, et le français.
( Source Gabriel Templier).